LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Voir plus



LYFtv-Politique
LYFtv-Politique
Nombre de messages : 376
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2012
http://www.lyon-politique.fr
08092021
Lyon suffoque ! s'indignait récemment l'ONG Greenpeace face à l'augmentation de la pollution de l'air. Il faut rappeler que dans une décision judiciaire sans précédent, la France a été condamnée pour "inaction" dans ce domaine (lire ici) le mercredi 4 août 2021 et l'Etat devra payer 10 millions d'euros à des organisations de défense de l'environnement pour n'avoir pas pris les mesures "suffisantes" pour améliorer la qualité de l'air. Cette somme record est susceptible d'être renouvelée tous les six mois si la situation ne s'améliore pas...
A la Métropole de Lyon, la majorité écologiste a voté en conseil métropolitain le nouveau dispositif de Zone à Faibles Émissions (ZFE) qui devrait changer radicalement le mode de vie des habitants. 
Cette nouvelle ambition s'accompagne d'un vaste programme de concertation présenté ici par Laurence Boffet, vice-présidente de la Métropole de Lyon chargée de la Participation :


A Lyon, les niveaux de pollution restent trop élevés, au-dessus des normes européennes et les pics de pollution se multiplient. Cet état de fait a des conséquences directes sur la santé humaine, en particulier sur le développement des maladies chroniques et cardio-vasculaires et qui, selon les dernières études, sont responsables de 100 000 décès prématurés chaque année en France.   
Lyon Métropole a déjà décidé la fin des véhicules particuliers les plus polluants (Crit’AIR 5 et non classés) au cours de l’année 2022 sur le périmètre actuel de la ZFE.
Dans un deuxième temps une large concertation est mise en place visant à établir les modalités de l’interdiction progressive des Crit’R 4 puis 3 puis 2 entre 2023 et 2026

Zone à faibles émissions (ZFE) de Lyon Métropole : la concertation se poursuit jusqu’au 5 mars Lyon%2Bsuffoque
Lyon suffoque, 
la campagne de Greenpeace
Une ZFE co-construite par l’ensemble des élu·es métropolitain·es   
Cette délibération est le fruit d’un travail collectif orchestré par Jean-Charles Kohlhaas, vice-président aux déplacements et à l’intermodalité, en charge de la ZFE. L’ensemble des groupes politiques, de la majorité comme de l’opposition ont pu prendre part à la rédaction de la délibération au sein du groupe de travail mis en place, mais le groupe des Écologistes a regretté l’absence de proposition des groupes d’opposition dans le cadre de ce groupe de travail.
Une ZFE pour répondre à l’urgence sociale   
La ZFE est une occasion d'œuvrer collectivement pour sortir de la dépendance à la voiture, qui plombe fortement le budget des ménages, en développant les mobilités alternatives et par une politique d’aménagement volontaire.   
Un ensemble de mesures doit être négocié pour accompagner la mise en place de cette ZFE+ : dérogations pour cas particuliers (travailleurs en horaires décalés notamment), solutions de changement de véhicule et rétrofit (remplacement de moteur thermique en électrique), prime achat vélo, poursuite des aides aux professionnels...   
Ces mesures d’accompagnement seront enrichies par la concertation pour construire cette ZFE avec toutes les parties prenantes : collectivités, élu·es locaux, entreprises, syndicats, associations et surtout l’ensemble des citoyen·nes.   Elle permettra de valider le calendrier et les périmètres de la ZFE. 
Aides, dérogations, solutions de déplacement alternatives... 
Donnez votre avis sur la mise en place de la ZFE : une grande concertation citoyenne est ouverte jusqu’au 5 février 2022 sur jeparticipe.grandlyon.com
C'est quoi une ZFE ?
Une Zone à faibles émissions (ZFE) c’est un périmètre dans lequel les véhicules anciens et polluants n’ont pas le droit de rouler et de stationner.
Pourquoi une ZFE dans la métropole de Lyon ?
C’est une obligation pour les agglomérations les plus polluantes dont Lyon fait partie. Cette ZFE a pour objectif d’améliorer la qualité de l’air et donc la santé des habitants et des habitantes. Elle a été créée le 1er janvier 2020.
Quel est le périmètre de la ZFE ?
La zone à faibles émissions s'étend sur :


  • la quasi-totalité des arrondissements de Lyon,
  • les secteurs de VilleurbanneBron et Vénissieux situés à l'intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay
  • et l'ensemble de la commune de Caluire-et-Cuire.

Concrètement, vous ne pouvez plus circuler ni stationner dans la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon avec vos poids lourds et véhicules utilitaires légers destinés au transport de marchandises (catégorie N sur la carte grise) s'ils ont une vignette Crit'Air 3, 4, 5 ou "Non classé".
Le périmètre de la zone à faibles émissions

Zone à faibles émissions (ZFE) de Lyon Métropole : la concertation se poursuit jusqu’au 5 mars Zfe_perimetre-zoom_2020
Quels sont les véhicules concernés par la ZFE aujourd'hui ?
Est-ce que j'ai droit à une dérogation ?
Quelles sont les aides pour acheter un véhicule moins polluant ?
Qu'est-ce qui change à partir de l'été 2022 ?
Vos questions sur la ZFE
Documents à télécharger

LYFtvForum aime ce message

Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

LYFtvForum
La concertation sur l’amplification de la Zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon devait s’achever le 5 février prochain. Au vu du contexte sanitaire et des difficultés d’organisation actuelles des rencontres territoriales qui permettent d’informer les habitants dans leurs communes, la Métropole a décidé de prolonger la période de concertation d’un mois. Elle s’achèvera donc désormais le 5 mars.
La création d’une Zone à faibles émissions est une obligation légale pour les villes ou agglomérations de plus de 150 000 habitants. Il s’agit d’un outil essentiel pour la santé publique au regard des milliers de morts causés par la pollution de l’air. Mise en place en janvier 2020 pour les véhicules professionnels, elle doit être étendue aux véhicules des particuliers à partir de l’automne 2022. Pour le moment, seule l’interdiction de circuler pour les véhicules les plus polluants (Crit’Air 5) a été décidée par les élus de la Métropole.
La concertation engagée depuis début septembre permet de recueillir les avis et les propositions des habitants de la Métropole sur le périmètre, les dérogations, les aides nécessaires, et les prochaines les étapes de mise en œuvre de la ZFE. C’est aussi le moment d’imaginer quels moyens de transport développer demain pour une agglomération moins polluée. L’évaluation des impacts sociaux est également au cœur-même de cette concertation qui se prolonge pendant un mois.
Le nouveau calendrier se décline ainsi :
-          Réunion de synthèse de la concertation : mardi 1er mars (au lieu du 1er février)
-          Clôture de la concertation samedi 5 mars (au lieu du 5 février)
La prochaine réunion territoriale est prévue ce mercredi 19 janvier pour la commune de Villeurbanne à 19h en visioconférence.
Le calendrier de l’ensemble des réunions territoriales est à retrouver sur le site :
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
logo carte sommaire lyftvnews
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .