LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1818
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
22122021
Dans une série d’infographies, Aday présente en synthèse les résultats du classement des personnalités les plus médiatisées en 2021, toutes nationalités incluses : le classement général, toutes catégories confondues, le palmarès des personnalités par catégorie : politique, sport, business, culture et médias.

Le classement annuel des 1000 personnalités les plus médiatisées et citées dans la presse française Top_5010

2021 : entre contexte pré-électoral et reprise des compétitions sportives malgré un Covid toujours présent mais moins marqué…

Après une édition 2020 marquée par la pandémie, ce nouveau classement est influencé par la prochaine échéance électorale.

Ainsi, si le Premier ministre Jean Castex (2ème, + 1 place) et le ministre de la Santé Olivier Véran (4ème, + 1 place) occupent toujours le haut du classement, les personnalités émergentes en 2020 perdent des places : Didier Raoult dégringole à la 196ème position (- 169 places), Jean-François Delfraissy, Président du Conseil Scientifique, 192ème chute de 124 places, Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé descend à la 342ème position (- 320 places) et l’infectiologue Karine Lacombe, 717ème, perd quant à elle 136 places.

Au profit des enjeux électoraux à venir

Dans un contexte pré-électoral, l’attention des médias s’est assez naturellement portée sur les personnalités politiques engagées dans la campagne.

En témoigne par exemple la progression dans le classement - une des plus forte cette année – de Sandrine Rousseau (113ème, + 1 245 places), finaliste malheureuse de la primaire d’EELV face à Yannick Jadot (32ème, + 67 places).

Du côté des autres candidats à l’Elysée : Marine Le Pen, Présidente du RN, 7ème gagne 12 places, Eric Zemmour se classe 15ème (+ 200 places), juste devant les candidats LR Valérie Pécresse (15ème, + 35 places), victorieuse de la primaire de la droite face notamment à Eric Ciotti (47ème, + 74 places) et Xavier Bertrand (11ème, + 26 places), du PS Anne Hidalgo (17ème, - 1 place) et de LFI Jean-Luc Mélenchon (22ème, + 5 places).

Concernant plus précisément Eric Zemmour, son ascension médiatique amorcée durant l’été le place désormais au coude à coude avec les poids lourds de la politique en matière de couverture presse : le candidat enregistre une hausse de 729% de ses citations entre 2020 et 2021.

Notons les présences dans le reste du classement de : Fabien Roussel (92ème, + 162 places) ; Arnaud Montebourg (108ème, + 352 places) ; Florian Philippot (156ème, + 994 places) ; Nicolas Dupont-Aignan (201ème, + 224 places) ; Philippe Poutou (939ème, - 259 places).

A noter, l’absence dans le classement des 1 000 de Nathalie Arthaud, candidate LO, François Asselineau, UPR et de Jean-Frédéric Poisson, VIA, qui a rejoint Eric Zemmour et qui ne sera finalement pas candidat.

Porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, (14ème, + 40 places) progresse également dans le classement quand Bruno Le Maire reste juste devant mais perd 6 places (13ème). Gérald Darmanin, qui a porté cette année le projet de loi "confortant le respect des principes républicains" conserve sa 8ème position.
Sur le terrain de la politique internationale notons la présence de deux présidents américains dans le top 5, une première. Ainsi Joe Biden, élu à la Maison Blanche en 2020 se classe 3ème (+ 3 places) deux places devant son prédécesseur Donald Trump (5ème, - 3 places), qui, près d’un an après son départ continue de faire l’actualité avec, notamment, le lancement de Trump Media & Technology Group annoncé après son bannissement des réseaux sociaux Twitter et Facebook.

A noter, la progression de l’ancienne présidente birmane Aung San Suu Kyi (81ème, + 1 222 places), détenue par la junte depuis le coup d’Etat du 1er février et condamnée le 6 décembre dernier à quatre ans de prison.

Enfin, l’ex-premier ministre italien Giuseppe Conte, à la tête du Mouvement 5 étoiles depuis le mois d’août, enregistre une des plus fortes baisses du classement (858ème, - 795 places).

Le sport enregistre une présence record, les autres catégories en baisse

Il n’y a pas que les personnalités politiques qui ont perdu en visibilité dans cette nouvelle édition des 1 000. Les personnalités de la catégorie culture & médias perdent 4 points (21% en 2021 versus 25% en 2020) et celles de la catégorie business, déjà plutôt discrètes, de 1 point (3% en 2021 versus 4% en 2020).

Après l’arrêt des compétitions sportives l’an dernier, la catégorie sport profite en revanche d’une visibilité record dans le classement avec 46% de personnalités représentées, niveau le plus haut jamais enregistré.

Baisse de la visibilité des femmes en 2021

Après une année 2020 record depuis la création de cette étude annuelle où les femmes étaient présentes à hauteur de 19,3%, leur visibilité dans la presse française fléchit de 0,8% cette année pour tomber à 18,5%.
Une présence record des sportifs dans la presse française
Après une saison 2020 perturbée par la Covid, les sportifs ont repris cette année le chemin des terrains… Et jamais leur présence dans la presse française n’avait enregistré un tel niveau depuis la création de ce palmarès annuel puisqu’ils sont présents à hauteur de 46% en 2021.
A l’exception de la présence de Novak Djokovic (31ème au classement général, + 5 places), qui a remporté trois tournois du Grand Chelem lors de la même année, le top 10 du classement sportif est trusté par les footballeurs, qui concentre d’ailleurs près de la moitié des personnalités sportives présentes dans le classement des 1 000 (49%).

Kylian Mbappé est de nouveau en tête cette année (6ème au classement général, + 3 places) suivi par son nouveau partenaire de jeu, Messi (9ème du classement général, + 12 places) dont l’arrivée au PSG en août dernier a fait couler beaucoup d’encre. Une autre arrivée a également été largement commentée : celle du nouvel entraîneur du club parisien Mauricio Pochettino (25ème du classement général, + 804 places) qui a pris la suite de Thomas Tuchel (76ème du classement général, - 59 places), démis de ses fonctions le 24 décembre 2020.
A la faveur de la tenue de l’Euro de foot reporté d’une année, Neymar (12ème du classement général, - 2 places) perd sa troisième place de 2020 au profit du sélectionneur des bleus Didier Deschamps (10ème du classement général, + 13 places) qui disposait dans son équipe, sortie dès le 28 juin, en 8e de finale face à la Suisse, d’une attaque de rêve à l’avant avec notamment Karim Benzema (19ème du classement général, + 76 places) et Antoine Griezmann (26ème, + 15 places). Equipe finalement victorieuse de la Ligue des Nations en octobre dernier.
Loin derrière le foot, le tennis, détrôné en 2020 par le cyclisme, reprend sa place de deuxième discipline la plus représentée (12%). Il faut cependant descendre à la 31ème place du classement pour trouver le 1er tennisman avec Novack Djokovic suivi à la 51ème place par Rafael Nadal (+ 1 place) et Roger Federer à la 60ème place (+ 20 places).
Le cyclisme complète le podium avec 11% de personnalités dans cette nouvelle édition. Premier cycliste du classement, Julian Alaphilippe, premier français à conserver son titre mondial, se positionne 40ème au classement général (+ 4 places) suivi à la 56ème place par le slovène Tadej Pogacar (+ 44 places), double vainqueur de la grande boucle et, à la 77ème position, par Primo Roglič (- 24 places) qui a abandonné le Tour de France 2021 avant la 9ème étape.
A 6%, les sportives conservent le même niveau de présence qu’en 2020. Parmi les progressions notables dans le classement celles de l’icône américaine Simone Biles (483ème, + 90 places), sextuple championne nationale USA du concours général et quadruple championne olympique, qui victime de « twisties » a dû déclarer forfait lors de dernier JO de Tokyo et de la judokate française Clarisse Agbegnenou (245ème, + 847 places), revenue des derniers JO d’été avec deux médailles d’or (individuel et équipe).
Les personnalités du PAF font toujours recette !
Si la vie culturelle a repris son cours, les personnalités du paf tiennent cette année encore une place de choix dans le classement Culture & Médias.

Stéphane Bern gagne ainsi 22 places – notamment suite à sa prise de position anti-éolienne – et se positionne en tête de la catégorie devant deux autres habitués : les animateurs Cyril Hanouna (2ème de la catégorie et 110ème du classement général, - 6 places) et Nagui (3ème et 142ème au général, - 39 places).

A noter cette année l’entrée dans le classement à la 179ème place (6ème du classement Culture & Médias) de Camille Kouchner auteure de La familia grande.
Du côté des progressions, la journaliste sportive Marie Portolano (411ème du classement général), coréalisatrice du documentaire Je ne suis pas une salope enregistre la plus forte hausse du classement Culture & Médias (+ 1 027 places), suivi de près par l’animatrice star Oprah Winfrey (5ème du classement Culture & Médias et 175ème du général, + 897 places), qui recevait en mars dernier les confessions très médiatiques de Meghan Markle (70ème, + 20 places) et du prince Harry (66ème, + 27 places). 
Cette année encore, le classement Culture & Médias est celui où les femmes restent les mieux représentées, avec 39% de personnalités, en hausse de 1 point.
Tourisme spatial à la Une
Pour la deuxième année consécutive, Elon Musk, désigné "Personnalité de l’année" par le Times, se classe 1er de la catégorie Business (45ème du classement général, + 46 places). Une visibilité marquée par les réussites de ses entreprises Tesla (désormais constructeur automobile le mieux valorisé du monde) et SpaceX qui a envoyé en septembre dernier un équipage de quatre civils dans l’espace signant par ailleurs un contrat exclusif avec la NASA. Cela sans oublier son influence sur les cours de la bourse et du bitcoin qui s’affolent au moindre de ses tweets.  
En deuxième position de la catégorie, le puissant patron d’Amazon, Jeff Bezos (82ème du classement général, + 85 places) qui quittait en juillet dernier la direction de son entreprise pour se consacrer à son projet spatial Blue Origin, dont le premier vol de tourisme dans l’espace a été effectué le 20 juillet. Le business man remplace Carlos Ghosn qui perd cette année 411 places (640ème du classement général).
Jeff Bezos est suivi Mark Zuckerberg (138ème du classement général, + 32 places), patron de Meta (ex-Facebook), plongé au cœur de la tourmente des Facebook papers par les révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen (708ème du classement général).
On notera encore la forte progression de Sir Richard Branson (508ème du général, + 662 places), 10ème de la catégorie, patron de la société de voyage spatial Virgin Galactic qui, comme Jeff Bezos, a effectué en juillet dernier un voyage de quelques minutes aux frontières de l’espace à bord du vaisseau VSS Unity.
Malgré une hausse de 1 point par rapport à 2020, les femmes sont ici toujours aussi faiblement représentées (6%). Notons à la 9ème position la présence de la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert (473ème, - 200 places). Delphine Ernotte-Cunci, patronne de France Télévisions, accuse de son côté une baisse de 609 places (979ème), la plus forte chute de la catégorie Business.
Note méthodologique
Le classement 2021 des 1 000 personnalités les plus médiatisées dans la presse française a été réalisé sur la période allant du 1er janvier au 15 décembre 2021, à partir du service Tagaday, la plateforme n°1 des médias français. Ce classement a été établi à partir d’un échantillon de 3 000 titres de la presse française et sites du web éditorial. Les articles paraissant dans plusieurs éditions de publications print régionales ne sont comptabilisés qu’une fois. 
A propos de Aday
Aday indexe et archive en continu toute la presse écrite, Web ou papier, la télévision et la radio. La plateforme Tagaday analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les contenus pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes : veille de crise, de la concurrence, de la réputation…  Revues de presse, panoramas et bilans, analyses quanti et quali, recherches d’archives : tous les services Tagaday rémunèrent les éditeurs par un prélèvement à la source s’appuyant sur un marquage numérique traçant chaque contenu et chaque usage de chaque client.
Avec toute l’intelligence artificielle nécessaire et ce qu’il faut d’esprit, Tagaday sert le marché de la veille et de l’analyse des médias avec une précision et une rapidité inégalées.

Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance