LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
06052023
Après avoir annoncé la fin de son numéro avec des serpents, l’illustre salle de cabaret parisienne a confirmé auprès de PETA Royaume-Uni que plus aucun animal ne sera mis en scène dans ses spectacles
Paris – L’exploitation animale n’a pas sa place en 2023 – et encore moins sur scène.
 Après avoir annoncé cesser son numéro avec des pythons en réponse à une lettre de la mairie de Paris lui demandant de ne plus utiliser d'animaux sauvages dans ses spectacles, le Moulin Rouge a déclaré à PETA Royaume-Uni que ses spectacles ne mettraient plus en scène d’animaux, sauvages ou domestiques. Dans une réponse à l’association, le président du directoire à affirmer ne plus mettre en scène « notre tableau dit ‘les petits chevaux’, si bien que notre maison aura mis fin à une longue tradition animalière qui existait depuis la création du Moulin Rouge en 1889. »
« Cette nouvelle ne saurait venir trop tôt ! Cela fait plus d’une décennie que PETA, nos entités internationales et d’autres associations appellent le Moulin Rouge à cesser d’exploiter des animaux, par le biais de nombreux courriers et témoignages de spectateurs mécontents et choqués de voir des êtres sensibles utilisés comme s’ils n’étaient que de vulgaires accessoires de spectacle, » déclare Mimi Bekhechi, vice-présidente de PETA en Europe. « Nous célébrons la fin des mises en scènes avec des animaux au Moulin Rouge, et encourageons toutes les salles de cabaret à prendre cette décision dans l’air du temps. »
Comme le soulignait PETA dans l’une de ses lettres adressées à la direction du cabaret : « Les danseurs du Moulin Rouge sont depuis longtemps reconnus pour procurer des divertissements de qualité, qui attirent des spectateurs du monde entier. L'utilisation et la maltraitance d'animaux au nom du divertissement n'est plus acceptable pour les spectateurs ayant de la compassion et le fait que vous y ayez recours endommage énormément votre réputation. »
PETA, dont la devise dit notamment que « les animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n’avons pas à les utiliser pour nos divertissements », et qui s’oppose au spécisme, idéologie qui postule une fausse supériorité de l’humain sur les autres animaux, rappelle que les animaux exploités pour les spectacles connaissent une vie faite de détresse et de privations.  
Pour plus d’informations, rendez-vous sur PETAFrance.com ou suivez les dernières actualités de l’association sur Facebook, Twitter ou Instagram.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LYFtvnews - rubriques vidéos & actualités de A à Z :