LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv.com Portail music & news
(Lyon - Paris - France -Monde)

Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections - livraison à domicile)

LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Date d'inscription : 04/05/2011
https://www.lyonenfrance.com
15092023
Après les annonces Wes Anderson et Alexander Payne, voici Marisa Paredes, grande actrice espagnole et figure importante du cinéma d'auteur européen qui rejoint la liste des invités d'honneur du festival. C’est une « grande » d’Espagne, l’une des muses de Pedro Almodóvar, pour qui elle tourne six fois, magnifique dans Talons aiguilles ou La Fleur de mon secret. Pour le cinéaste, elle incarne le parangon de la femme artiste, diva, actrice ou écrivaine, forte en façade, fragile dans sa vie amoureuse. 
Si on l'associe de façon très forte au réalisateur madrilène, Marisa Paredes a une filmographie internationale, au cours de laquelle elle fut dirigée, entre autres, par Fernando Trueba, Alain Tanner, Guillermo del Toro, Manoel de Oliveira, Amos Gitaï, Roberto Benigni, Raoul Ruiz, Fernando Solanas ou Arturo Ripstein. Un panorama du cinéma d'auteur mondial auquel elle prête sa silhouette si reconnaissable et son inimitable voix.  Elle vient en amie au festival Lumière, où elle présentera une sélection de titres de sa filmographie et rencontrera le public lors d'une master class.
La reine d'Espagne au festival Lumière !
Jeudi 18 octobre en après-midi au Pathé Bellecour 
Billetterie disponible prochainement
Talons aiguilles 
de Pedro Almodòvar
(Tacones lejanos, 1991)

Rebeca (Victoria Abril) est désespérément en attente de l’amour de sa mère (Marisa Paredes), une chanteuse qui a privilégié sa carrière... Glamour et noirceur, humour et mélodrame, dans cette douloureuse histoire d’amour entre mère et fille.


Prison de cristal   

d'Agustí Villaronga 

(Tras el cristal, 1986, 1h51)

Un ancien médecin nazi obsédé par les jeunes garçons est réduit à vivre sous assistance respiratoire, suite à une chute. Un jeune infirmier se présente à son chevet... Une plongée progressive dans l’horreur et le sordide.

L'Échine du diable 
de Guillermo del Toro
(El espinazo del diablo, 2001, 1h47) 
Alors que la guerre civile gronde en Espagne, Carlos est placé dans un orphelinat dirigé par une femme autoritaire et unijambiste (Marisa Paredes). Il est vite persuadé que le lieu est hanté… Une fable noire à la magnifique mise en scène.

LYFtv-LYon aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum