Après le blackfriday, Emmaus connect alerte sur le gaspillage des objets numériques

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1707
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
30112021
Après le Black Friday et le Cyber Monday, Emmaüs Connect alerte sur le gâchis des anciens équipements et fait 10 propositions pour accélérer le réemploi en faveur des exclus du numérique, dans un Manifeste co-signé avec le collectif GreenIT.fr et Ecologic

Cette année, deux grands évènements majeurs symboles de la consommation de produits numériques, le Black Friday et le Cyber Monday, se sont tenus sur fond de sensibilisation aux produits de seconde main. Mais parmi les dizaines de milliers d’ordinateurs et smartphones qui ont été remplacés depuis vendredi, combien seront réutilisés auprès de personnes dans le besoin ? En plus de l’enjeu écologique, le réemploi est aussi un enjeu de solidarité… trop souvent oublié.
Après le blackfriday, Emmaus connect alerte sur le gaspillage des objets numériques 5052_637734245222930948

Alors que 12 % des Français sont toujours exclus de services de première nécessité faute de moyens pour s’équiper, Emmaüs Connect publie un Manifeste avec des solutions pour accélérer le réemploi solidaire de matériel numérique sur tout le territoire, co-signé avec le collectif d’experts indépendants GreenIT.fr, l’éco-organisme Ecologic et les reconditionneurs solidaires Ateliers sans Frontières, Les Ateliers du Bocage, la Coopérative TRI Rhône-Alpes.
Le Manifeste fait un état des lieux des conséquences du modèle tout-numérique actuel et soumet aux décideurs locaux et nationaux 10 propositions en faveur du réemploi solidaire d’équipements, indispensable pour que le numérique puisse être à la fois durable et inclusif.
« Une société du tout-numérique sans réemploi de matériel, c’est une impasse environnementale et sociale. » 
Marie Cohen-Skalli
co-directrice d’Emmaüs Connect




« Le réemploi reste de loin la méthode la plus rapide et la plus efficace pour réduire nos impacts environnementaux à court terme et économiser le numérique qui, de fait, est une ressource critique et non renouvelable. » 
Frédéric Bordage,
fondateur du collectif d’experts indépendants GreenIT.fr





Cela passe par la mise en place de filières locales et solidaires de collecte et de distribution, pour à la fois accroître le reconditionnement et la mise à disposition auprès de structures de l’action sociale.

Qu’est-ce que le réemploi solidaire ?

C’est une chaîne de solidarité qui commence par le don d’équipements inutilisés, puis le reconditionnement par des structures d’insertion, et enfin la mise à disposition à des acteurs sociaux de terrain au contact des publics en situation de précarité.

Après le blackfriday, Emmaus connect alerte sur le gaspillage des objets numériques 5069_637738654347649436

Chiffres-clés du Manifeste

Télécharger l’infographie HD
10 propositions pour accélérer le réemploi solidaire
Mesure 1 - POUR DIAGNOSTIQUER : mener un triple état des lieux sur tous les territoires français pour identifier clairement les besoins en équipement, les gisements d’ordinateurs disponibles pour le réemploi, et les acteurs en mesure de reconditionner.
Mesure 2 - POUR COORDONNER : soutenir des solutions opérationnelles visant à organiser collecte, reconditionnement et revente solidaire à l’échelle de chaque région.
Mesure 3 - POUR PROMOUVOIR : une campagne nationale sur les impacts positifs des filières afin de susciter une croissance des dons professionnels et particuliers.
Mesure 4 - POUR INCITER LES ENTREPRISES ET LES COLLECTIVITÉS : nous demandons que soit insérée une clause de “réemploi solidaire” dans les appels d’offres et les marchés publics et que soit assouplie la réglementation concernant le don par les acteurs publics pour accroître le gisement disponible pour les filières locales et solidaires.

Mesure 5 - POUR MOBILISER LES ÉCO-ORGANISMES : définir des objectifs de réemploi spécifiques des équipements numériques pour les éco-organismes. Nous suggérons que les objectifs de réemploi fixés par l’Etat aux éco-organismes soient exprimés en unités plutôt qu’en masse.

Mesure 6 - POUR FACILITER LE RÉEMPLOI DÈS LA PHASE DE FABRICATION : mise en place à l’échelle de l’UE  d’une “charte des fabricants écoresponsables et solidaires” visant à identifier les produits neufs qui facilitent un réemploi futur (éco-conçus, réparables grâce à des pièces détachées disponibles localement, désactivables facilement (code BIOS). 

Mesure 7- POUR FAIRE GAGNER LES BONNES PRATIQUES : encourager les acteurs du reconditionnement à des pratiques plus respectueuses de l’environnement, plus locales et plus solidaires afin d’inciter ce secteur à s’inscrire dans une démarche de réemploi plus durable, et de sensibiliser les consommateurs au “réparer en France”. 

Mesure 8 - POUR FORMER AUX SAVOIR-FAIRE TECHNIQUES : valoriser les métiers du réemploi et assurer la transmission des compétences. Nous demandons que ces métiers soient explicités et valorisés auprès des établissements de formation et du grand public. 

Mesure 9 - POUR SOUTENIR LES RECONDITIONNEURS SOLIDAIRES : accompagner la structuration des structures de réemploi, leur montée en compétences et leur capacité à collaborer. Créons les conditions d’une homogénéisation de la qualité des offres afin de garantir la capacité de la filière à convaincre les entreprises (solidité des processus, qualité de la réparation, effacement des données, SAV…).

Mesure 10 - POUR FACILITER L’ACHAT : mise à disposition, via les collectivités et les acteurs de la médiation numérique, d’un chèque-équipement dédié, évolution potentielle du pass APTIC, à destination des ménages en situation de vulnérabilité (mesure reprise du rapport du Sénat sur la lutte contre l’illectronisme et l’inclusion numérique).

Témoignages d’acteurs locaux (extraits du Manifeste)

« A l’heure actuelle, les grandes entreprises sur notre territoire n’ont jamais, ou très peu, entendu parler du réemploi de matériel informatique. »  Région Nouvelle-Aquitaine

« Notre enjeu, c’est de collecter des dons réguliers et de qualité auprès des entreprises. On veut sortir du “coup par coup” pour avoir un approvisionnement stable. Pour cela il faut que les entreprises intègrent le réemploi solidaire à leurs objectifs RSE et à leurs modes de fonctionnement(...) Ce que l’on peut imaginer, c’est de créer un modèle où des entreprises vendraient une partie de leur flotte et donneraient le reste. Dans ce cas, on pourrait imaginer qu’ils nous cèdent par exemple 15% des ordinateurs. » Ateliers Sans Frontières (groupe ARES).

LaCollecte.tech, une expérience de réemploi solidaire à l’échelle locale et nationale
LaCollecte.tech est une expérience grandeur nature menée depuis fin 2020 : une plateforme en ligne qui permet aux entreprises de donner facilement et en toute sécurité une deuxième vie à leur matériel informatique au profit des publics en situation de précarité sociale et numérique. 

C'est un réseau solidaire constitué de reconditionneurs (structures d'insertion ou entreprises adaptées) et de relais de distribution locaux (structures sociales, associations) qui répond à un triple impact : solidarité, écologie, emploi.

En un an, plus de 13 200 équipements ont été récupérés et près de 6 000 personnes équipées avec le matériel reconditionné.

Ils co-signent le Manifeste pour le réemploi solidaire

Après le blackfriday, Emmaus connect alerte sur le gaspillage des objets numériques 5070_637738655787662270





Après le blackfriday, Emmaus connect alerte sur le gaspillage des objets numériques {a29065a2-570d-487d-9452-5edf660d2e45}
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .