Loi AGEC : 2022, un nouveau pas vers l'économie circulaire

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv-Economie
LYFtv-Economie
Nombre de messages : 222
Age : 58
Date d'inscription : 23/04/2012
http://www.economie.lyftv.com
03012022
A l'approche de la mise en application du nouveau volet de la Loi Agec en janvier 2022 (Loi anti-gaspillage), le sujet de l'économie circulaire est plus que jamais au cœur des débats. À partir de cette date, les entreprises auront pour interdiction la destruction des invendus non-alimentaires (habillement, produits électriques et électroniques, produits d’hygiène, puériculture, livres, fournitures scolaires, etc.). C’est ce qu’a rappelé la semaine dernière la ministre de la Transition Ecologique, Barbara Pompili.
 
Pierre-Yves Pasquier, Fondateur de Comerso, plateforme digitale et logistique, dédiée à la valorisation des invendus et des déchets des industries de l’agroalimentaire et de la distribution, fait le point sur la mise en application de la loi AGEC, les problématiques rencontrées par les entreprises et rappelle les apports économiques, sociaux et environnementaux, afin de poursuivre leur engagement dans la lutte contre les gaspillages alimentaires et non-alimentaires.
« La loi AGEC vise à transformer profondément notre économie, vers une économie circulaire, inclusive et durable. Elle entend en effet accélérer le changement de modèle de production et de consommation afin de limiter les déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat. »  
L’Ademe vient de ré-évaluer[url=#_edn1][/url] à 4,3 milliards d’euros la valeur marchande des invendus non-alimentaires en France en 2019, dont 7% finissent détruits soit + de 300 M€.
« Cela revient à jeter l'équivalent de 6% des chaussures neuves achetées par les Français chaque année … un non-sens ! » complète Pierre-Yves Pasquier.
Moins bien identifié, le gaspillage non-alimentaire reste une problématique dont les acteurs du secteur doivent se saisir et prioriser. Les freins sont encore nombreux : manque de connaissance et de temps sur le sujet, process internes pas ou peu compatibles avec la réalité du quotidien. 
De plus, si certaines entreprises de l’alimentaire ont déjà pour beaucoup intégré ces principes dans leurs objectifs RSE, le sujet est plus récent pour les entreprises du non-alimentaire. Si les volontés sont bien présentes, agir en faveur de l’économie circulaire ne se fait pas en un seul claquement de doigts!
La mise en application de la loi Agec, dès janvier 2022 va accélérer le processus, d'où l'importance d’accompagner les entreprises dans leurs changements de modèle qui demandent beaucoup d’adaptations internes (process, mentalité, valeurs) et de remises en question.
D’autant que les bénéfices finaux pour les entreprises sont multiples : Économique grâce à la réduction d'impôt appliquée sur les dons ; Environnemental en améliorant leur impact en jetant moins ; Social en distribuant leurs invendus aux associations locales !
Quelques chiffres sur Comerso :

  • + de 5M€ de produits non-alimentaires valorisés en 2021

  • 110 Millions d’euros d’économies cumulées par l’ensemble des organisations accompagnées (dont 38M€ seulement sur la dernière année)

  • Plus de 1 300 clients partout en France

  • Plus de 1 500 associations partenaires et 6 400 associations référencées

  • 35 salariés répartis au siège social à Bordeaux, ainsi qu’au centre de R&D à Angers

A propos de Comerso
Créée en 2013, Comerso est une entreprise à mission qui accompagne les Industriels agroalimentaires (IAA), Grandes Surfaces Alimentaires (GSA), Grandes Surfaces Spécialisées (GSS), ainsi que les entrepôts, à valoriser leurs invendus et leurs déchets.
Pionnier de la lutte contre le gaspillage alimentaire et non-alimentaire en France, Comerso propose aux entreprises une solution digitale et logistique, clé en main, pour accélérer et faciliter la transition « Zéro-Déchet » des entreprises : promotion, déstockage, dons aux associations, valorisation circulaire des déchets.
Entreprise engagée de l’économie circulaire, labellisée B Corp, Comerso a pour philosophie de transformer les contraintes d’invendus des entreprises en triple opportunité : économique, sociale, environnementale.
Pour plus d’informations : https://comerso.fr/



1 Ademe - Réduire le gaspillage alimentaire - mis à jour le 05/11/2020
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .