LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate

LYFtv-Politique
LYFtv-Politique
Date d'inscription : 06/04/2012
http://www.lyon-politique.fr
18042023
L’élimination du carbone par les forêts, l’agriculture et les solutions technologiques peuvent jouer un rôle de plus en plus important dans la neutralité carbone de l’UE d’ici 2050, étant donné que chaque tonne de CO2 émise dans l’atmosphère devra être compensée par une tonne de CO2 extraite de l’atmosphère. En décembre 2021, la Commission a adopté la communication sur les cycles durables du carbone, qui définit un plan d’action sur la manière de développer des solutions durables pour augmenter les absorptions de carbone.
Echos de la session plénière du Parlement Européen. 
#climat #carbone #europe

En adoptant cette résolution, le Parlement répond aux attentes des citoyens qui souhaitent l'introduction d'un système certifié d'élimination du carbone dans le cadre d'une production alimentaire sûre et durable, comme l'indiquent les propositions 1(5) des conclusions de la Conférence sur l'avenir de l'Europe.Absorptions de carbone: des efforts supplémentaires nécessaires pour atteindre la neutralité carbone, selon les députés
L’UE doit continuer à donner la priorité à des réductions des émissions rapides et prévisibles pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050
Le cadre de suivi, de déclaration et de vérification proposé devrait être utilisé pour encourager les absorptions de carbone
Les données vérifiées sur les émissions et les absorptions des exploitations agricoles doivent être disponibles bien avant 2026
L’absorption du carbone par les forêts, les pratiques agricoles et les solutions technologiques doit jouer un rôle croissant pour atteindre la neutralité climatique dans l’UE d’ici 2050.
Dans une résolution sur les cycles durables du carbone, adoptée mardi par 323 voix pour, 257 contre et 59 abstentions, les députés reconnaissent qu'il est possible de limiter le changement climatique, mais soulignent que l’UE doit donner la priorité à des réductions des émissions rapides et prévisibles. Ils mettent en garde l'UE de tabler sur de futures suppressions de CO2 trop importantes pour atteindre l'objectif de neutralité sur le plan climatique et parvenir à des émissions nettes négatives après 2050.
Le Parlement prend note de la proposition de règlement de la Commission établissant un cadre européen de certification pour les absorptions de carbone et de l’intention de la Commission de mettre en place un cadre pour identifier les activités qui éliminent clairement le carbone de l’atmosphère. Ils soulignent qu’un tel nouveau cadre de suivi, de notification et de vérification (MRV) devrait être utilisé pour encourager les absorptions de carbone.
Agriculture et sylviculture carbone
Les députés soulignent que l’agriculture et la sylviculture devraient jouer un rôle important dans la réalisation de l’ objectif de l’UE en matière d’élimination du carbone par l’utilisation des terres. L’augmentation de la quantité de carbone dans le sol apporte également de multiples avantages, notamment l’amélioration de la qualité et de la fertilité du sol.
La plénière demande à la Commission de veiller à ce que les données vérifiées sur les émissions et les absorptions des exploitations agricoles soient disponibles bien avant 2026 afin de les utiliser dans le cadre de la législation relative au système alimentaire durable ainsi que dans la prochaine réforme de la politique agricole commune.
Selon les députés, l’agriculture carbone est l’occasion pour les agriculteurs de transformer leur modèle économique et de mieux récompenser ceux qui s’engagent volontairement dans une transition vers des pratiques agroécologiques et durables qui favorisent également la biodiversité.
Carbone durable industriel
La résolution indique également que les technologies permettant le captage direct du CO2 dans l’air, combinées à un stockage permanent, prouvées scientifiquement et sûres pour l’environnement, peuvent contribuer à atteindre la neutralité climatique de l’UE.
Les députés soulignent également que les solutions basées sur les technologies de captage et de stockage du carbone (CSC) et de captage et d’utilisation du carbone (CCU) peuvent jouer un rôle dans la décarbonation. Ils invitent la Commission à mettre en place un système de traçabilité du CO2 capté, en distinguant le captage du carbone sur site de celui de l’atmosphère afin d’éviter un double comptage. Ils encouragent vivement la Commission à clarifier la question de la responsabilité pour les dommages causés à la santé humaine, au climat et à l’environnement, en cas d'inversion des absorptions de carbone.
Après le vote, le rapporteur Alexander Bernhuber (PPE, Autriche) a déclaré: ʺNous soutenons les cycles durables du carbone et le concept d’agriculture du carbone, qui peut contribuer activement à l’atténuation du changement climatique. L’agriculture carbone peut devenir une autre source de revenus pour l’agriculture et la sylviculture européennes. Nous estimons également qu’elle devrait être volontaire et motivée par des mesures incitatives, sans imposer de bureaucratie et d’obligations inutiles.ʺ
En savoir plus
Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire
Le texte adopté sera disponible ici (18/04/2023)
Vidéo du débat en plénière (17/04/2023)
Fiche de procédure
Communiqué de presse - Ambition climatique: le PE vote un nouvel objectif en matière de puits de carbone (14/03/2023)
Produits multimédias
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LYFtvnews - rubriques vidéos & actualités de A à Z :