LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

avatar
BUZZPRESS
Date d'inscription : 05/11/2020
16102023


Célibataires ? En couple ? Avec ou sans enfant ? Qui subit le plus l’inflation ? Yomoni, spécialiste de la gestion d’épargne en ligne, a mené l’enquête auprès de 2 083 personnes afin de pouvoir répondre à cette question. Ce sondage montre que ce sont finalement les célibataires sans enfant qui ont le plus de difficultés.
Pour qui l’inflation est-elle la plus dure à vivre ? Même si l’inflation en août a enregistré une légère baisse par rapport au mois de juillet, les Français ont un sentiment bien différent concernant son impact sur leur pouvoir d’achat depuis la rentrée de septembre. En effet, ce sont les célibataires sans enfant à charge qui déclarent être les plus impactés à 77 %. 
Dans le détail, plus de 32 % subissent un impact majeur de l’inflation sur leur pouvoir d’achat, 27 % un impact moyen et 18 % très faible. Les Français en couple avec des enfants semblent mieux gérer l’inflation et leur pouvoir d’achat, même si 73 % ressentent un impact certain : 28 % majeur, 31 % moyen et 14 % très faible. 
L'inflation actuelle a-t-elle un fort impact sur votre pouvoir d'achat ? Des problèmes d’argent quotidiens ? 
À cause de l’inflation, les célibataires avec ou sans enfant et les familles parentales révèlent majoritairement avoir des difficultés financières tous les jours ! Quant aux couples sans enfant, ils avouent majoritairement avoir des difficultés de façon aléatoire. 
La vie des Français est-elle décente ? 
À la question « Estimez-vous vivre décemment ? », presque un Français (49,5%) sur deux répond « non » ! Dans le détail, 51% des célibataires sans enfants estiment ne pas vivre décemment. 34% d’entre eux seulement déclarent vivre de façon décente. 54 % des célibataires avec enfant(s) trouvent leurs conditions de vie indécentes, quand seulement 33% d’entre eux déclarent vivre décemment. Les couples sans enfant sont 48 % à estimer ne pas vivre décemment. Quant aux couples avec enfant(s) : ils sont 45 % à estimer ne pas vivre décemment ; 14 % pensent vivre totalement de façon décente, 31 % relativement. 
Restrictions totales ?
Globalement, 89 % des Français déclarent être obligés de se restreindre dans leurs achats : 49 % le font systématiquement et 40 % relativement. Ce sont les personnes seules qui se serrent le plus la ceinture à 58 %, devant les célibataires avec enfant(s) à 54 % et les familles à 52 %. Les couples sans enfant semblent moins impactés sur leurs dépenses : 29% d’entre eux ne se restreignent pas du tout. 
L’épargne contre l’inflation 
Même avec l’inflation, 78 % des Français continuent à mettre de l’argent de côté ! 59% des familles continuent à épargner les mêmes montants et 20 % un peu moins que d’habitude. 24% des personnes seules n’épargnent plus du tout et 27% d’entre elles moins que d’habitude. 
Un avenir morose ? 
Tous profils confondus, plus de 59 % des Français ont peur que leur situation se dégrade encore davantage. Seulement 11 % des Français sont confiants et attendent une amélioration. Enfin, 25 % espèrent juste que les choses restent stables et 4 % sont dans l’expectative. Ce sont les personnes seules qui semblent les plus pessimistes avec 66 % de représentativité, loin devant les familles à 58 %, les célibataires avec enfant(s) à 57 % et les couples sans enfant à 55 %.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum