LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv.com Portail music & news
(Lyon - Paris - France -Monde)

Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
15062023
Deux ans de plus d’exposition sous prétexte d’une évaluation de l’impact sanitaire et environnemental, c’est trop ! EELV Rhône-alpes s'oppose à la continuité de l’exposition aux « polluants éternels » 
Mercredi 31 mai, l'amendement déposé entre autre par M.Cyrille Isaac-Sybille concernant la proposition de loi visant à limiter la contamination par les substances polyfluoroalkyles et perfluoroalkyles ( #perfluorés) également connues sous l’acronyme de #PFAS a été adopté. Laissant ainsi ce polluant éternel continuer de nous contaminer en toute impunité.
Abdallah Slimani, porte parole régionale d’EELV Rhône-Alpes affirme : "Dans le cadre d'une proposition de loi visant à limiter la contamination, M Isaac-Sibille s'est érigé comme le défenseur des lobbyistes industriels, au lieu de celui de la #santé de la population. Nous attendons d'un député qu'il défende, soutienne en priorité, le principe de précaution quand la santé des concitoyennes et concitoyens est menacée."
Pour rappel, deux millions de Français, seraient affectés par des pathologies (cancers, baisse de la fertilité, problèmes cardio-vasculaires…) dues à une exposition aux substances per- et polyfluoroalkylées. 
En France, on compte cinq usines, dont celles d'Arkema et Daikin, à Pierre-Bénite, au sud de Lyon. « L’exposition aux PFAS, c’est comme fumer du tabac. On ne peut pas être sûr qu’on va être malade parce qu’on y a été exposé, mais on va avoir plus de risques de tomber malade », compare le toxicologue Philippe Grandjean, interrogé au cours d’un documentaire de France 3 Auvergne‐Rhône‐Alpes.
Lucienne Valle-Robert, porte parole régional d’EELV Rhône-Alpes précise : " EELV, dès février 2023, s'est adressé à la commission européenne pour affirmer la santé environnementale et le droit à la santé comme des invariants de toute réglementation, dont la fin des dérogations accordées aux substances identifiées comme préoccupantes, ainsi que les PFAS."
EELV, dès février 2023, a affirmé à la commission européenne que  la santé environnementale et le droit à la santé sont des invariants de toute réglementation, dont la fin des dérogations accordées aux substances identifiées comme préoccupantes, ainsi que les PFAS. 
Partout en Rhône-Alpes, notamment dans le sud et dans l'ouest lyonnais, les populations sont confrontées à ces polluants éternels. Elles attendent autre chose de la part de leurs député.e.s de la République.

Gilles Roman aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum