LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv.com Portail music & news
(Lyon - Paris - France -Monde)

Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
07082023
L'avocat franco-espagnol Juan Branco a été arrêté et inculpé le dimanche 6 août à la frontière mauritanienne, en vertu d'une fiche rouge d'Interpol lancée par la présidence du Sénégal, dont il défend le principal opposant, actuellement emprisonné. La mobilisation pour sa libération a été immédiate et Il va finalement être expulsé dès lundi vers la France. 
Juan Branco n'est pas un avocat comme les autres. 
Ce Franco-espagnol qui a tendance à "attirer la lumière", fait le bonheur des médias par ses prises de position spectaculaires, comme ici sur Radio France à propos d'un de "ses clients, Julian Assange"
Car si il explique lui-même dans son livre Crépuscule, qu'à l'instar des ses ex-camarades de classe à l'école alsacienne de Paris, il était destiné à un brillant avenir politique au cœur du pouvoir, cet avocat, aujourd'hui âgé de 33 ans, prétend non seulement défendre ses clients, mais aussi lutter activement contre "toutes formes d'injustices"
L'Agence France Presse rappelle qu'il a plusieurs fois défrayé la chronique, défendant notamment l’activiste russe Piotr Pavlenski (qui avait diffusé une vidéo intime de l'ex-ministre candidat macroniste à la Mairie de Paris Benjamin Griveaux), ou Damien Tarel, ce jeune homme qui avait giflé Emmanuel Macron en juin 2021 dans la Drôme. Plus récemment, Juan Branco a fait parler de lui en s'attaquant à l'omnipotent animateur de télévision, sur lequel il a écrit un livre, Cyril Hanouna
La défense de la démocratie au Sénégal...
Mais si ces derniers jours, le nom de Juan Branco est revenu dans l'actualité, c'est du fait de son arrestation par les autorités sénégalaises, qu'il a largement provoquée ! Sous le coup d'une fiche rouge d'Interpol lancée par ce même gouvernement, il s'est en effet présenté dans le pays comme invité surprise d'une conférence de presse en défense du principal opposant, qui venait d'être emprisonné. 
Inculpé pour rien de moins que "attentat, complot, diffusion de fausses nouvelles et actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves", il devrait finalement être expulsé très rapidement vers la France.
Un coup de projecteur sur la bienveillance de la France face à "l'extinction de la démocratie" au Sénégal.
Juan Branco est en effet aujourd'hui l'avocat de l'opposant Ousmane Sonko, engagé depuis 2021 dans un bras de fer avec le pouvoir et la justice sénégalais. Il a en son nom saisi la Cour pénale internationale car l'opposant qui a été empêché de se présenter à l'élection présidentielle de 2024, est en détention depuis le début du mois, écroué pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et atteinte à la sûreté de l'État". Face à cette arrestation qu'il estime arbitraire Juan Branco, a dénoncé le président sénégalais Macky Sall (qui souhaitait se représenter) pour "crimes contre l'humanité", alors que le pays venait de connaître ses pires troubles depuis des années. Mais si sous la pression de la rue Macky Sall a dû renoncer à se présenter, le pouvoir sénégalais - avec l'appui bienveillant de l'Elysée selon Juan Branco - continuait à faire pression sur le scrutin à venir. Un bras de fer s'était alors engagé et le pouvoir sénégalais avait requis un mandat d'arrêt contre l'avocat en le décrivant comme "avide de publicité" et en l'accusant de "fuir ses responsabilités". Piqué au vif, Juan Branco se serait alors "jeté dans la gueule du loup" en se présentant à la conférence de presse.
"Crépuscule", le best seller de Juan Branco, un "pamphlet contre la Macronie"
Arrêté au Sénégal, l'avocat Juan Branco expulsé vers la France Juan_b10
Ce texte "a été écrit dans l’urgence fin 2018 en réponse à la guerre de communication orchestrée par le pouvoir contre le mouvement des gilets jaunes. C’est un pamphlet en forme de réquisitoire, dans la grande tradition française des pamphlets politiques, mais aussi le résultat d’une investigation solide, vérifiée, argumentée et libératrice." C’est aussi un livre qui dérange, porté par une plume enlevée. Ce qu’il raconte est sombre et édifiant. 
Diffusé initialement sur Internet, le texte a suscité un "buzz" énorme, de même qu'une interview de l'auteur dans "Là bas si j'y suis", l'émission de Daniel Mermet partagée des milliers de fois sur Facebook... Un buzz considérable et des dizaines de milliers de téléchargements puisque le texte provisoire était en ligne sur le blog de Juan Branco. 
Edité aux Diables Vauvert, après bien des péripéties racontées par l'auteur, le livre est une version différente du document diffusé sur le net. Introduit, chapitré différemment, il contient une enquête originale et des éléments inédits sur la banque Rothschild, le ministère des finances et les liens de patrons de médias et de journalistes avec Emmanuel Macron.

Admin aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum