LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
21112023
L'ONG Weavers a reçu une aide conséquente - 250000 euros -  de la fondation de l'ancien président de la République François Hollande  "La France s'engage" À Villeurbanne, où elle vient d'inaugurer un nouveau tiers-lieu le 9 novembre, comme à  Annecy, Grenoble et Paris, Weavers "crée du lien social, forme et facilite le recrutement des personnes exilées". 
Weavers est une communauté qui place l’humain au centre en tissant les liens entre personnes exilées et locales. 
Au cours de leur parcours de demande d’asile, les personnes exilées n’ont que très peu d’interactions avec des personnes de la société d’accueil : elles rencontrent surtout des professionnels, agents administratifs ou travailleurs sociaux. L’école Weavers permet ainsi aux personnes exilées de s’intégrer dans le monde du travail en France, sans condition de niveau scolaire. Elle les accompagne depuis les démarches administratives jusqu’à l’obtention d’un emploi. 
Avec son programme Tisseurs d’Avenir, Weavers crée la rencontre entre des entreprises qui peinent à embaucher et de jeunes exilés... Ce nouveau tiers-lieu de Villeurbanne devrait donc permettre à l'association de poursuivre son développement.
Inauguré en présence du Maire de la Ville M. Cédric Van Styvendael, de la Vice-Présidente de Lyon Métropole, Emeline Beaume et d'Alain Régnier, Délégué interministériel chargé de l'accueil et de l'intégration des réfugiés, ce grand espace de 600 m2 permettra d'accueillir les entreprises partenaires (Accor, Adecco, Essenc!el, etc.). Certains bénéficiaires étaient également invités lors de l'inauguration pour témoigner de la réussite du projet. 
Le succès de la mission Weavers 
Depuis 2019, 1 000 personnes exilées ont suivi un parcours de formation chez Weavers. Parmi elles, 70% sont en emploi actuellement. Avec un budget de 1,6 M€, Weavers emploie 17 salariés et une trentaine de formateurs. Une pré-formation de base apporte les pré-requis nécessaires aux personnes exilées dès leur arrivée chez Weavers. Des formations plus professionnalisantes sont ensuite mises à disposition des apprenants (numérique, FLE, couture, etc.) avec des stages en immersion. “Nous sommes en lien permanent avec les sociétés partenaires. L'objectif est d'adapter nos formations en lien avec les besoins de nos entreprises pour que les apprenants soient à l’aise dès le premier jour de l’embauche” déclare la Fondatrice et Directrice de Weavers, Flora Vidal Marron
“Weavers est une vraie ressource de talents. Les apprenants s’intègrent très vite dans les équipes qui se fédèrent avec une vision multiculturelle. Pour nous, cette collaboration était une évidence. Cela donne du sens à notre travail au quotidien. C’est la base de notre métier : l’hospitalité” ajoute Stéphane Sonnet, Directeur des opérations région Rhône-Alpes du groupe ACCOR. 
“Weavers donne une place à des personnes éloignées de la société. Moi, je suis fière de me lever le matin pour aller au travail et de me dire que je fais partie intégrante de la société“ déclare Awa Maurienne Moreau, Alumni Weavers France 
Un lieu pour provoquer la RENCONTRE
Prix coup de cœur de l’Assemblée Citoyenne de Villeurbanne, l’association Weavers a pu rénover et aménager cet espace (bar, cuisine, normes d’accueil du public), pour un budget de 100 000 euros. Ce nouveau tiers lieu de 600 m2 a été pensé pour provoquer la rencontre entre les formateurs, les personnes exilées, les entreprises, les citoyens villeurbannais, les publics vulnérables et les services publics. Il est également partagé avec deux autres associations,  Entourage et Sisuu. “L’ADN de Weavers, c’est de créer du lien. En ce sens, il nous fallait un espace pour accueillir les personnes exilées, mais aussi pour qu’elles puissent se former et s’intégrer dans leur nouvelle ville. Ce nouveau tiers-lieu réunit ces 3 conditions : nous avons des bureaux d’accueil, plusieurs salles de classe et nous pouvons organiser des événements avec les Villeurbannais” poursuit  Manon Vidal Marron.
De beaux projets pour 2024 
En 2024, Weavers a de nouvelles ambitions. D’abord, l’objectif principal est de pouvoir accompagner des associations dans d’autres villes françaises en commençant par Marseille, après Paris en 2022. 
L’association va aussi devenir centre d’examens DELF et DALF et mettre en place des dispositifs de formation des formateurs. Le DELF est un Diplôme d'Études en Langue Française qui existe pour les niveaux basiques et intermédiaires : A1, A2, B1 et B2. Le DALF est un Diplôme Approfondi en Langue Française qui existe pour les niveaux avancés : C1 et C2.

Gilles Roman aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum