LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate

LYFtv-Economie
LYFtv-Economie
Date d'inscription : 23/04/2012
http://www.economie.lyftv.com
13052024
Le 13 mai 2024, une mobilisation sans précédent a eu lieu devant le siège de Marie à Rungis, avec la participation de 40 activistes de l'association L214. Leur objectif : demander à rencontrer la direction de Marie pour exiger des engagements concrets contre les pires pratiques de l'élevage intensif des poulets.
Pour un élevage plus humain des poulets, une manifestation de L214 à Rungis  Logo-l10
Les militants de L214, arborant des masques de poulets pour symboliser leur cause, ont déployé un dispositif visuel géant devant les bureaux de la marque. Leur message est clair : mettre fin aux pratiques d'élevage qui entraînent une souffrance inutile pour des millions d'animaux.
Cette action fait suite à une enquête approfondie révélant que Marie, marque leader en France des plats cuisinés, et son groupe propriétaire, LDC, recourent à des pratiques d'élevage parmi les plus intensives. Des conditions où les poulets sont entassés dans des espaces exiguës, à des densités dépassant souvent 20 oiseaux par mètre carré, et soumis à une sélection génétique favorisant une croissance ultra-rapide, au détriment de leur bien-être.
Brigitte Gothière, cofondatrice et directrice de L214, souligne l'urgence d'un changement : « 91 % des Français sont opposés à l’élevage intensif des poulets. Pourtant, la marque Marie et le groupe LDC continuent de cautionner les pratiques les plus violentes et cruelles. Nous espérons que cette mobilisation conduira à un dialogue constructif et à des améliorations concrètes dans les conditions d'élevage des poulets. »
L'action de L214 s'inscrit également dans le cadre du European Chicken Commitment (ECC), soutenu par de nombreuses associations de défense des animaux en Europe. Malgré cela, le groupe LDC refuse de s'engager sur ces critères, préférant se retrancher derrière son propre label, le label Nature d'Éleveurs, critiqué pour son manque de rigueur en matière de bien-être animal.
Il est crucial de souligner que plus de 120 entreprises agroalimentaires en France se sont déjà engagées à respecter les critères de l'ECC, dont des concurrents directs de Marie. Ce refus de s'aligner sur des standards plus éthiques est de plus en plus difficile à justifier, surtout pour un leader de l'industrie comme le groupe LDC.
L214, forte de ses actions et de ses investigations depuis 2008, continue de jouer un rôle essentiel dans la sensibilisation du public et dans la pression exercée sur les entreprises pour des pratiques plus respectueuses des animaux. Leur travail a déjà conduit à des changements significatifs, comme l'engagement de plus de 180 entreprises à renoncer aux œufs de poules élevées en cage.
En définitive, la mobilisation devant le siège de Marie est un appel à l'éthique et à la responsabilité dans l'industrie agroalimentaire.
Il est temps que les grandes entreprises comme Marie prennent leurs responsabilités et s'engagent véritablement en faveur du bien-être animal, au lieu de sacrifier le confort des animaux pour des bénéfices économiques à court terme.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum

LYFtvnews - rubriques vidéos & actualités de A à Z :