LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
27032024
Depuis deux ans, les conflits dans les régions de Rutshuru et de Masisi, au Nord-Kivu, ont poussé plus de 1,3 million de personnes à quitter leurs foyers en RDC. Au total, 5,7 millions de personnes sont désormais déplacées internes dans les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l'Ituri.
La situation s'est encore détériorée après les violents affrontements du 7 février dans la ville de Sake, dans le territoire de Masisi, où près de 300 000 personnes ont fui vers Goma et ses environs. Les conditions de vie dans les sites de déplacés, informels ou officiels, sont précaires, avec des besoins croissants en abris, installations sanitaires et moyens de subsistance.
L'utilisation croissante d'artillerie lourde est une tendance alarmante, avec des bombardements ciblant des sites civils à Minova et des attaques sur Sake et Goma, ayant causé la mort de dizaines de personnes et blessé des dizaines d'autres. Les rapports font également état d'incursions de groupes armés dans des structures civiles telles que les écoles et les centres de santé, compromettant l'aide humanitaire.
La violence a entraîné le déplacement de nombreux enfants, exposés à des dangers graves tels que l'enlèvement, le recrutement forcé et les abus sexuels. En 2023, plus de 50 000 cas de violence sexiste ont été signalés, dont la majorité était des viols.
Le HCR, avec ses partenaires, a fourni une aide vitale à plus de 3,1 millions de personnes entre juin et décembre 2023. Cependant, les besoins dépassent largement les ressources disponibles. Le financement reste un défi majeur, avec seulement 14 % des 250 millions de dollars nécessaires pour les activités du HCR en RDC en 2024 reçus.
Le HCR appelle à une cessation immédiate de la violence et demande à toutes les parties au conflit de respecter le droit international humanitaire. Une action humanitaire concertée est nécessaire pour faire face à cette crise humanitaire qui continue de s'aggraver dans l'est de la RDC.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum